Vous êtes ici

Dermatologie


 

Urticaire adrénergique

• C’est une forme très rare d’urticaire, survenant chez des patients stressés, anxieux. Les lésions sont maculo-papuleuses avec un halo blanchâtre en périphérie, prurigineuses.

• Elle est de même mécanisme que l’urticaire cholinergique.

• Les facteurs déclenchants sont le stress, les émotions, les poussées hypertensives, la prise de café (l’éruption est retardée une demi-heure après l’ingestion), de chocolat.

• Le test diagnostique consiste à injecter par voie intradermique de la noradrénaline ou de l’adrénaline qui reproduira la lésion.

• La biologie, faite pendant la phase éruptive, montre une importante élévation des catécholamines (de 2 à 8 fois la normale).

• Le traitement fait appel, en dehors de la prise en charge des facteurs déclenchants, aux antihistaminiques H1 ainsi qu’à des médicaments inhibiteurs du tonus sympathique comme l’Avlocardyl®.