Vous êtes ici

Dermatologie


 

Urticaire aquagénique

a) Définition :

=> C’est une forme exceptionnelle d’urticaire, survenant surtout chez la femme jeune après un contact de plusieurs minutes avec l’eau, qu’elle que soit sa température ou sa salinité. Plus rarement le facteur déclenchant sont les larmes ou la pluie.
=> L’éruption est micropapuleuse, prurigineuse, survient précocement après le contact et dure 1 à 2 heures. Parfois la manifestation est réduite à un simple prurit (prurit aquagénique).
=> L’urticaire aquagénique peut s’accompagner d’un dermographisme ou d’une urticaire cholinergique.

b) Diagnostic :

=> Le diagnostic positif fait appel au test à l’eau :
  - soit avec une compresse mouillée d’une eau à température corporelle, appliquée sur la peau durant 15 à 30 mn ;
- soit par la prise d’un bain à température corporelle.
=> Les diagnostics différentiels principaux sont l’urticaire cholinergique, l’urticaire de contact à la chaleur et les urticaires au froid. Le prurit aquagénique est soit une forme atténuée soit un diagnostic différentiel ; il est parfois révélateur d’un syndrome myéloprolifératif.

c) Traitement :

=> Il comprend habituellement la prescription d’antihistaminiques H1.
=> Dans les formes sévères, on fait appel à la photothérapie (PUVAthérapie ou UVB).
=> Des mesures de prévention simples sont toujours préconisées :
 
- s’enduire d’un corps gras avant de se baigner ;
- dans le prurit aquagénique, il est conseillé de mettre 200 g de bicarbonate de sodium dans l’eau du bain.