Vous êtes ici

Fiches conseil


Baume du Pérou

 


 

Identification du médecin prescripteur 
Identification du patient

 


Date de prescription :

 

• Le baume du Pérou est une résine aromatique (oléorésine) issue d’un arbre natif du San Salvador (qui autrefois faisait partie du Pérou), le Myroxylon balsamum ou Toluifera pereirae. Son odeur, venant de ses composants, est celle de la vanille et de la cannelle. C’est un mélange complexe dont tous les composants ne sont pas connus (benzoate de coniféryle, benzoate de benzyle, acide benzoïque, alcool benzylique, cinnamate de benzyle, cinnamate de cinnamyle, vanilline, nérolidol, farnésol).

• Le baume du Pérou, au contact de la peau, peut être :
=> responsable d’eczémas de contact (le plus souvent sous forme de plaques rouges avec petites vésicules et croûtes accompagnées de démangeaisons) pouvant persister plusieurs jours ou semaines et se reproduire en cas de nouveau contact,
=> c’est également un urticant non spécifique.

• Il est donc important, pour un sujet sensibilisé, d’éviter autant que faire se peut tout contact cutané avec cette substance. Le risque est peu important sur peau saine contrairement au contact sur peau lésée.

Eviction des produits contenant du baume du Pérou ou certains de ses composants

• Lors de la prescription d’un médicament, même local, toujours signaler au médecin votre allergie au baume du Pérou.

• Lors de l’achat de produits cosmétiques, vérifier dans la liste des ingrédients l’absence de baume du Pérou ou de l’un de ses synonymes (balsam of Peru, Myroxylon pereirae resin) ou encore de l’un de ses composants (voir ci-dessus). La présence de baume du Pérou dans les cosmétiques est obligatoirement indiquée.

Produits cosmétiques :
=> Sticks labiaux ;
=> Crèmes ‘’cicatrisantes’’ ;
=> Dentifrices ;
=> Eaux de toilette ;
=> Lotions capillaires ;
=> Lotions après rasage ;
=> Parfums ;
=> Savons et gels douche ;
=> Antisolaires.

Produits pharmaceutiques (selon les données de la Banque Claude Bernard mai 2016) :

=> En tant que principe actif : Baume Agathol® ; Brulex® pommade ; Dermophil Indien® pommades ; Pommade Lelong®.
=> En tant qu’excipient : Eskasole® comprimés ; Fervex® adulte poudre sachets ; HEC® pommades nasale ; Xogel® gel gingival, Zentel® comprimés, Ziagel® gel gingival.
=> Produits contenant du benzoate de benzyle : Androtardyl® injectable, Antiscabiosum® ; Ascabiol® ; B.A.L® 200MG/2ML IM 12 ; Colludol® collutoire 30ML ; Dermacide® sol moussante ; Dilatrane® 1% Sirop ; Faslodex® 250MG IM ; Fluostérol® Sol buv ; Nébido® IM ; Paxéladine® 0,2% Sirop ; Progestérone Retard® 500MG/2ML PHARLON IM ; Rivotril® 2,5MG/ML Sol buv 20ML ; Selsun® 2,5% Suspension externe ; Sénophile® pommade ; Transilane® sachets ;Trolamine® 0,67% BIOGARAN ; Trolamine® 0,67% NEITUM ; Vicks 0,133% Toux sèche miel® adulte sirop.


Produits vétérinaires :
=> Graisses à traire et pommades vétérinaires.

Produits alimentaires :
=> Se retrouve à l’état naturel dans les agrumes (citron, mandarine, orange, pamplemousse) et les produits en contenant (bonbons, confitures, glaces, limonades), la cannelle, les clous de girofle, la muscade, le thym, la vanille, la tomate ; est aussi utilisé comme aromate dans les apéritifs (curaçao, rhum, vermouth…), boissons à base de cola, cakes, caramels, chewing-gum, chocolats, miel, pain d’épice, tabacs et thés aromatisés, épices comme le curry, le paprika.

Produits professionnels :
=> En dentisterie il est utilisé comme agent aromatisant pour liquides et plombages ;
=> En industrie il peut être utilisé dans les graisses, huiles de coupe, peintures à l’huile ;
=> C’est un agent parfumant de certains produits d’entretien ménager.
=> Sève de bourgeons de pin,
=> Récolte ou utilisation de la propolis.

Sensibilisations croisées ou associées possibles : parfums, propolis, colophane, Tea tree oil ou Melaleuca oil, huile essentielle extraite de l’arbre à thé (qui n’est pas le théier), teinture de benjoin.

 

Signature du médecin

 

 

©Demoly P., Portales-Casamar S. eAllergologie, 2016.