Vous êtes ici

Fiches conseil


Génétique et pharmacogénétique de l'asthme et des allergies

 

• Asthme et allergies sont des maladies hétérogènes, atopiques ou non atopiques, résultant d’interactions complexes entre des facteurs génétiques et des facteurs non génétiques (environnementaux).

• Les premières études de jumeaux ont estimé l’héritabilité de ces maladies entre 35 et 70%. Les bases génétiques ont ensuite été posées avec les études de liaison, de gènes candidats puis de criblage complet du génome dans des familles d’asthmatiques et d’allergiques. Les résultats décevants s’expliquent par la complexité des relations gènes-environnement, insuffisamment explorées, faisant intervenir l’épigénétique.

• L’environnement peut en effet non seulement moduler l’expression clinique de la maladie une fois installée mais aussi être à l’origine de la maladie. Le type d’expositions et les moments exacts ou fenêtres d’expositions durant le développement influencent le risque individuel de devenir asthmatique et/ou allergique.

• Ce sont bien les récents changements environnementaux de ces cinquante dernières années qui sont responsables des chiffres inquiétants d’épidémiologie de ces maladies.

• La multitude de phénotypes cliniques est certainement la conséquence de ces combinaisons subtiles entre des patrimoines génétiques, épigénétiques et environnementaux extrêmement multiples et variés. La réponse aux traitements peut également être génétiquement modifiée (pharmacogénétique).