Vous êtes ici

Fiches conseil


Contrôle de la rhinite allergique

• Le traitement de la rhinite allergique doit permettre la réduction des symptômes ; il est maintenant bien codifié (Bousquet 2001). Les guides parlent encore de sévérité de la rhinite.

• Les termes sévérité, activité et contrôle d'une maladie regroupent tous un aspect particulier de cette maladie. Bien qu'il n'y ait pas de définition consensuelle du mot "contrôle", c'est probablement le niveau de sévérité acceptable après mise en place d’un traitement optimal. Il nécessite donc, par patient, une analyse et un ajustement du niveau de traitement de la maladie chronique par rapport aux guides, de l’observance thérapeutique, des co-morbidités et des facteurs de risque. Il permet de sélectionner le meilleur traitement et la meilleure dose (médecine personnalisée), d’améliorer l’observance thérapeutique, de dépister les effets secondaires des médicaments et d'éduquer le patient, en lui apprenant les signes de contrôle / non contrôle de sa maladie, débouchant sur des actions et aussi les facteurs non médicamenteux d’amélioration de sa condition. On peut en attendre la réduction des complications et des coûts.

• Le niveau de contrôle des symptômes est souvent surestimé par les médecins et les patients.

• Il n'y a pas encore de recommandation forte à utiliser les tests de contrôle de la rhinite allergique (Demoly 2013) pour adapter le niveau et suivre le traitement.

• L’évaluation du contrôle de la rhinite allergique peut être basée sur un certain nombre de critères :
=> les symptômes nasaux et oculaires (congestion, rhinorrhée, éternuements, prurit, écoulement nasal postérieur) ;
=> la qualité de vie (insuffisance dans les activités quotidiennes, le sommeil par exemple) ;
=> la satisfaction du patient ;
=> des mesures objectives (tels que peak flow nasal, rhinomanométrie, utilisation accrue des médicaments de secours).

• Plusieurs instruments de mesure du contrôle de la rhinite allergique ont été développés :
=> Control of Allergic Rhinitis and Asthma Test (CARAT) : 10 questions sur l’asthme et la rhinite, sur les 4 semaines passées ;
=> Rhinitis Control Assessment Test (RCAT) : 6 questions sur la rhinite, sur la semaine passée ;
=> Allergic Rhinitis Control Test (ARCT) : 5 questions sur la rhinite, sur les 2 semaines passées ;
=> Une simple échelle visuelle analogique (EVA).

Ces instruments sont en général auto-administrés et doivent être évalués à large échelle dans la vraie vie.